Votre métier

Votre métier

Notre Guide

Des conseillers experts au service de la rénovation énergétique.

Comment réaliser un chantier RGE ?

Des travaux dans les règles de l’art pour financer le chantier de votre client.

Des travaux dans les règles de l’art pour financer le chantier de votre client.

Votre qualification/certification RGE vous permet de réaliser le chantier de rénovation énergétique de votre client dans un ou plusieurs domaines de travaux spécifiques. Mais comment réaliser un chantier RGE ? Vous devrez vous conformer à des obligations légales : visite préalable de chantier, atteinte de performances énergétiques précises... En cas de sous-traitance, d’autres obligations s’ajoutent. Nous détaillons les étapes clés d’un chantier RGE.

1/ Concevoir un projet de rénovation et en vérifier la faisabilité

Lorsque vous entrez en contact avec votre client, la première étape est de déterminer si son projet est cohérent avec le domaine de travaux pour lequel vous êtes certifié RGE.

Si oui, vous pouvez programmer une visite préalable de chantier. Si non, rassurez-vous : le recours à la sous-traitance est autorisé sur un chantier de rénovation énergétique financé par les éco-primes.

2/ Effectuer une visite technique préalable

L'objectif premier de votre travail, c’est de bâtir un scénario de rénovation cohérent avec le besoin de votre client.

Quels éléments rénover en priorité ? Quels équipements/matériaux utiliser ? Dans le cadre d’une rénovation énergétique financée en partie par les éco-primes, mener une visite préalable de chantier est obligatoire.

Cette visite technique permet de définir les moyens humains et matériels nécessaires à la réalisation du projet de rénovation. Le déroulement de la visite n’est pas conditionné, mais il vous appartient de vérifier l’accessibilité de la zone à rénover et l’état de l’installation actuelle. Vérifiez également l’adéquation des équipements/matériaux que vous comptez poser, avec le bâtiment.

Le but de cette visite est de vous permettre d’établir un plan d’actions précis, de valider votre champ d’intervention et vos tarifs avant la rédaction de votre premier devis.

Gardez en tête la date de cette visite préalable : celle-ci sera à faire apparaître sur vos devis/factures.

3/ Faire une demande de financement au nom de votre client

Suite à la visite préalable de chantier, vous devriez avoir en votre possession l’ensemble des informations nécessaires au dépôt d’un dossier d’éco-prime : coordonnées et nature du chantier, spécificités et performances des équipements/matériaux à installer.

  • Inscrivez-vous sur votre plateforme d’éco-prime. Votre espace professionnel est généralement validé sous 48 heures.

  • Déposez une demande pour votre client et renseignez toutes les informations demandées sur le chantier. Vous et votre client recevez un montant estimatif d’éco-prime. S’il l’accepte, la demande est validée et vous pouvez faire signer votre devis.

4/ Etablir les documents relatifs au chantier

Après avoir réalisé une visite préalable et enregistré un dossier d’éco-prime au nom de votre client, vous pouvez entamer le processus courant de rénovation. Éditez votre devis, demandez le cas échéant le versement d’un acompte.

Devis réglementaire : Soyez vigilant

Le devis doit être détaillé le plus possible car il conditionne l’éligibilité du chantier de votre client aux éco-primes. Faites-y figurer vos coordonnées, celles de l’entreprise sous-traitante le cas échéant, les caractéristiques du chantier/équipements, la présence d’un acompte, la date de visite préalable...

Parcourez notre article sur les devis et factures réglementaires pour en savoir plus.

5/ Réaliser les travaux de rénovation énergétique

Il ne vous reste plus qu’à commencer votre chantier de rénovation énergétique RGE. Débuter les travaux de rénovation énergétique peut se faire dès que vous avez déposé la demande d’éco-prime au nom de votre client, sauf pour les opérations d’isolation des combles, de la toiture et des planchers bas. Il faudra ici patienter 7 jours francs entre la signature du devis et le lancement des travaux, dans le résidentiel et le tertiaire.

Les critères de performance énergétique par type de travaux

Pour être éligible aux éco-primes, votre chantier de rénovation RGE est conditionné par l’atteinte de certaines performances énergétiques. Bien répondre aux critères de performance énergétique est essentiel : ça doit être pensé en amont du projet.

Pour ce qui est des appareils de chauffage et énergies renouvelables, il vous suffira de vérifier les critères de rendement, de puissance nominale et d’ETAS (efficacité énergétique saisonnière). Pour un chantier d’isolation, vous devez vous assurer que l’isolant permette l'atteinte d’une résistance thermique minimale.

Parcourez les fiches d’opération standardisées relatives à chaque type de travaux pour comprendre les exigences auxquelles vous devrez vous conformer.

Les spécificités d’un chantier de rénovation globale

Lorsque vous entamez un chantier de rénovation globale (sur plus d’une opération de rénovation énergétique), les critères à respecter sont différents. Le gain énergétique global du bâtiment doit atteindre 35 % pour que le chantier de votre client soit éligible.

Lors d’une rénovation globale, vous devez aussi informer votre client qu’il peut bénéficier d’une assistance à maîtrise d’ouvrage (AMO), financée partiellement ou en totalité par l’Anah, Action Logement et/ou MaPrimeRénov’. L'AMO est obligatoire pour bénéficier de certaines aides comme le programme Habiter Mieux Sérénité de l’Anah, destiné aux ménages modestes. C’est aussi impératif dans le cadre d’une rénovation globale.

Attention : en tant que professionnel réalisant les travaux, vous ne pouvez pas proposer une prestation d’AMO sur le même chantier.

6/ Signer l'attestation sur l'honneur

En fin de chantier RGE et plus précisément au moment de la remise de la facture, il vous sera demandé de remplir une attestation sur l’honneur, de la dater et de la signer avec votre client. Via cette attestation, vous certifiez que le chantier de rénovation respecte les critères d’éligibilité à l’éco-prime. Ce document est obligatoire dans votre dossier de prime et l’original devra être envoyé par La Poste à l’adresse indiquée. L’AH vous servira aussi à déclarer vos chantiers RGE auprès de votre organisme de qualification lors de votre suivi annuel.

Rassurez-vous : un modèle d’attestation sur l’honneur vous sera remis par votre interlocuteur lors du processus de demande d’éco-prime.

Le projet travaux de votre client a évolué ?

En cas d’évolution du projet travaux et donc de caractéristiques d'installation différentes entre le début et la fin du processus, un recalcul de la prime sera effectué à réception du dossier. Veillez à inscrire les bonnes informations sur les factures et à communiquer sur ce point.

7/ Envoyer le dossier d'éco-prime de votre client

Recueillez l’ensemble des documents relatifs à votre chantier RGE et transmettez-les en ligne et/ou par courrier postal au mandataire via lequel vous demandez un financement. Les démarches prennent fin ici !

Réalisez vos chantiers de rénovation énergétique en bien mieux

Maxeem vous accompagne dans la captation de nouveaux clients et la gestion de vos dossiers de prime.

Réalisez vos chantiers de rénovation énergétique en bien mieux