Le CITE prend un nouveau virage ! Dans la continuité du dispositif, le gouvernement souhaite faire évoluer le CITE en le recentrant vers les ménages les plus modestes. Les foyers les plus aisés (20% des foyers) se verront retirés du dispositif. Une nouvelle prime va voir le jour en remplacement du CITE et pourrait intégrer les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Cette prime pourra être demandée à la fin des travaux de rénovation énergétique.

Qui pourra bénéficier de cette prime, et quand sera-t-elle mise en place ?

 

Les conditions de ressources se baseront sur les barèmes de l’Anah. Des plafonds qui ne concernent donc pas tout le monde. Le montant de la prime ne dépendra pas du coût des travaux, mais de l’économie d’énergie qui en découlera.

D’après la loi finance 2020, le changement du dispositif se fera en douceur. La prime pourra être demandée par les ménages les plus vulnérables dès 2020. Pour les ménages à revenus moyens, il faudra attendre l’année suivante. Mais ils auront toujours la possibilité de bénéficier du crédit d’impôts durant cette période.

CITE et loi finance homme et femme a la fenetre

Les ménages les plus aisés qui ne seront plus éligibles (20% des foyers) à ces aides pourront tout de même continuer à bénéficier du CEE ! Et oui, le CEE c’est pour tous les ménages !

Concrètement, Maxeem n’est pas prêt d’arrêter de sitôt de vous accompagner dans vos chantiers de rénovation énergétique ! ☺